• Accueil
  • |
  • L'agence
  • |
  • Contact
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe

Officiellement lancé ce 20 mars à l’Université de Lomé, par le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, ce projet de production laitière par insémination artificielle traduit cette volonté du gouvernement à assurer une sécurité alimentaire aux populations.


Réduire les risques alimentaires à travers l’accroissement de la production laitière avec des vaches capables de fournir jusqu’à 15 litres par jour, c’est ce que vise le projet. 

Avétonou (préfecture d' Agou) et Tchitchao (préfecture de la Kozah), tels sont les sites retenus pour la réalisation du projet dans les quatre années à venir à coût de 227 940 000 fcfa.

On rappelle qu'une formation de 30 techniciens dont des vétérinaires et techniciens d’insémination est prévue à cet effet.

Edem (Stagiaire)

Faites un commentaire