• Accueil
  • |
  • L'agence
  • |
  • Contact
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe

L’Institut international de gestion des conflits, après un séjour d’une semaine à Lomé, a publié un rapport sur la crise politique actuelle. Ce document fait l’état des lieux.


Du 6 au 12 décembre 2017 une équipe de l’Institut international de gestion des conflits était à Lomé pour mieux comprendre la crise politique enlisée depuis août dernier. 

Dans son rapport intitulé « Togo, regards et analyses croisés pour une sortie de crise », cette institution explique que « Les positions sont diamétralement opposées entre la coalition des 14 partis de l’opposition et le pouvoir ».

Selon elle, les fameuses discussions qui s’ouvrent le jeudi 15 février prochain risquent de ne rien apporter de positif. En effet, soulignent les experts de cet Institut, « l’absence notoire de confiance entre les acteurs, due notamment aux différentes expériences, peut faire craindre à un dialogue qui risquerait de déboucher sur presque rien ».

Si un « fiasco est possible », ils espèrent tout de même que les acteurs politiques togolais vont surprendre « positivement ».

A.H.

Faites un commentaire