• Accueil
  • |
  • L'agence
  • |
  • Contact
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe

A moins d'une surprise désagréable de dernières minutes, le dialogue inter-togolais aura lieu ce 15 février 2018 à Lomé. Mais qui seront les participants à ce dialogue ? Voilà la question à mille inconnues. Dans un communiqué rendu public ce mardi après-midi, l’Organisation pour bâtir dans l’union un Togo solidaire (OBUTS) plaide pour un dialogue « inclusif ».


« La formation politique OBUTS exhorte le gouvernement à prendre les mesures idoines en vue de la tenue effective du dialogue politique tant attendu par le peuple togolais, veiller à ce que ce dialogue politique soit le plus inclusif possible », lit-on dans le communiqué signé par Agbéyomé Kodjo, président de l’OBUTS. 

Au passage, l’homme politique encourage « ses confrères de l’opposition républicaine à s’engager pleinement et avec vigilance dans ce dialogue politique ». 

A. Godfrey

Faites un commentaire