• Accueil
  • |
  • L'agence
  • |
  • Contact
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe

Le porte-parole de la Coalition de la Diaspora pour l’Alternance et la Démocratie au Togo, Mr. Ayite Creppy, s’est exprimé sur le dialogue inter-togolais qui aura lieu bientôt à Lomé, dans le cadre de l'émission Leader à l'écoute. Pour sa coalition : «il est temps d’oser la démocratie. L’alternance deviendra une évidence et la paix une réalité ». Il rappelle la nécessité de s’asseoir pour définir les contours et les éventuels participants au dialogue en perspective car selon lui, « il est en effet inutile de vouloir battre le record des dialogues stériles ». Reste à savoir qui aura le dernier mot entre les principaux protagonistes pour décider de l’ouverture ou du caractère inclusif du dialogue. 


« Nous proposerons une rencontre avec une médiation forte et des conclusions exécutoires. Mais, comme préalable important à ces rencontres, il faut que la médiation puisse s'assurer de disposer d'une force d'interposition entre l'armée et la population togolaise », déclare la Coalition de la Diaspora pour l’Alternance et la Démocratie au Togo

Se referrant à la conférence nationale du Togo, il soutient que : « L'histoire récente du Togo nous fait craindre en effet une immixtion de l'armée dans le débat, si les conclusions ne vont pas dans le sens de leurs intérêts ». Mr Ayite Creppy explique qu’en vue d’avoir des discussions sérieuses il faut « Une trêve pour arrêter la répression, des principes consistant à viser le bien commun des Togolais, l’intérêt général, la paix civile et des résultats escomptés sans oublier une conférence de méthode ».

Nous rappelons que la Coalition de la Diaspora pour la Démocratie et l’Alternance au Togo est un regroupement de plusieurs associations de la diaspora togolaise. La coordination est assurée par Dr Amuzun Martin.
Plus de détails dans l’émission Leader a l’écoute sur www.icilome.com/leader

Faites un commentaire