• Accueil
  • |
  • L'agence
  • |
  • Contact
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe

Visiblement, il n’est pas encourageant d’être enseignant, encore moins élève au Togo. A chaque rentrée scolaire, le monde éducatif connaît des débrayages.


C’est presque une coutume au Togo. Chaque année scolaire enregistre des grèves à outrance. Cette année a déjà connu plusieurs mouvements d’humeur, et elle continue par en connaître.

Dans cet éternel bras de fer qui oppose le gouvernement aux enseignants, ces derniers sont encore en grève à compter d'aujourd'hui.

Lassés de ne pas retrouver leurs professeurs dans les salles de cours, les élèves rentrent dans danse.

Ce matin, les apprenants du lycée de Gbenyedji, d’Ablogame ou encore d’Attiégou sont sortis des classes. Sifflets à la main, ils sillonnent les quartiers, rentrent dans les salles de classe, délogeant leurs camarades du privé qui, confortablement assis, suivent paisiblement les cours.

Comme par le passé, cette situation risque d’avoir de sérieuses répercussions sur le cours de l’année, surtout sur la qualité de l’enseignement.

Edem (stagiaire)

Faites un commentaire