• Accueil
  • |
  • L'agence
  • |
  • Contact
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe

Togo: L’enseignement protestant cultive la paix chez les apprenants

Déjà en 1913, la mission Brême et la mission Wesleyenne totalisaient 6 252 élèves, contre 314 élèves dans les écoles officielles. Même si, au cours des années qui ont suivi, les circonstances ont aidé les gouvernements à se rattraper, la contribution de l’enseignement protestant dans la formation des citoyens jusqu’à nos jours, n’est plus à démontrer.


Pour l’Eglise Evangélique Presbytérienne du Togo (EEPT) et l’Eglise Méthodiste du Togo (EMT), le travail ardu dans l’éducation au Togo se maintient et vise à aller au-delà d’un enseignement conceptuel. Ces églises renforcent le système éducatif protestant dans le préscolaire et le primaire à travers un manuel d’éducation pour la paix.

Sur une quarantaine de pages, le manuel conçu par le Projet d’Accompagnement Œcuménique pour le Togo (PAOET) aborde dans un vocabulaire tout posé pour les enfants du niveau préscolaire et primaire, les thématiques d’apprentissage eu vivre ensemble, de la justice, de la vérité, du respect, de la paix et des droits de la personne, des formes pratiques de la violence en milieu scolaire… 

Ayant constaté «le déclin progressif des valeurs cardinales au règne du vivre ensemble » dans nos sociétés, l’EMT et l’EEPT n’ont ménagé aucun effort pour réunir les ressources nécessaires dans la réalisation de ce manuel qui permettra de leur inculquer dès le bas âge, des valeurs comme « la justice, la vérité, le pardon, la réconciliation, la non-violence, la paix… », a détaillé Luther Degbovi, Directeur national de l’Enseignement Protestant. 

« Fidèles au commandement de Dieu relatif à l’amour du prochain, nos Eglises tiennent à contribuer, à leur façon, à l’approfondissement du processus de réconciliation en cours dans notre pays », a-t-il ajouté au cours de la cérémonie officielle de lancement du manuel à Lomé, sanctionnée par la présence d’un représentant du ministre des Enseignements primaire, Secondaire et de la Formation Professionnelle. 


La première de couverture du manuel pour la paix 

Elaboration du draft du manuscrit, réaménagements et relectures, validation par un groupe d’inspecteur, de conseillers pédagogiques, directeurs d’écoles et enseignants, formation des enseignants et expérimentation dans les écoles, le projet du livre est entamé depuis mars 2015. La phase d’expérimentation a été menée entre mars et mai 2016 dans 20 écoles. Suite à un travail de validation, la version corrigée a été mise au point et publiée en Décembre 2016. 

Près de 1 000 enseignants disposent déjà du document. « Nous ne pouvons que recommander aux enseignants concernés heureux, de prendre soin des ouvrages et d’en tirer le meilleur profit pour l’éducation de leurs élèves, la relève de demain », a souhaité Comlan Prosper Deh, coordonateur du PAOET. 

Faites un commentaire