• Accueil
  • |
  • L'agence
  • |
  • Contact
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe

Togo: MCC : Le Togo plus proche des milliards du programme Compact

Presque deux (2) ans après son éligibilité au programme Treshold, le Togo a validé les trois (3) critères d’éligibilité requis pour le programme Compact, le programme le plus consistant du Millenium Challenge Corporation (MCC).


Il s’agit de la bonne gouvernance (maîtrise de la corruption, liberté d’information, droits politiques, libertés civiles, Etat de droit), de l’investissement dans le capital humain (dépenses d’éducation, taux de couverture vaccinale, taux d’achèvement des filles au cycle primaire et protection des ressources naturelles) et de la liberté économique (inflation, genre dans l’économie et qualité de la régulation).

C’est ce qui ressort de la publication ce jeudi de la carte des Scores 2017 du MCC, l’organisme gouvernemental américain.

Au total douze (12) indicateurs sur les 20 sont au vert avec la validation et le renforcement pour la 2ème année consécutive des indicateurs relatifs à la gouvernance.

« Le pays dispose encore d’une marge de progression car cinq (5) indicateurs sont juste en dessous de la médiane ou sur la médiane. Il s’agit de la politique fiscale, de l’accès au crédit, la création d’entreprises, les dépenses de santé et l’efficacité de l’action gouvernementale », indique-t-on.

Ces résultats « encourageants », selon la cellule nationale du Millenium Challenge Account (MCA-Togo), méritent d’être préservés par un climat de paix sociale. La préservation des acquis démocratiques et économiques par toutes les parties qui ont concouru à l’obtention de ces résultats, est tout aussi importante, ajoute-t-elle.

Pour rappel, le Togo est déjà éligible au programme Treshold depuis décembre 2015. Deux (2) domaines sont concernés par l’aide financière qui va résulter de ce programme pour le Togo : le foncier et la technologie.

Le MCC est un programme américain qui aide les pays en développement éligibles, à réduire la pauvreté à travers la croissance économique durable.

Faites un commentaire