• Accueil
  • |
  • L'agence
  • |
  • Contact
  • |
  • Connexion
  • |
  • Subscribe

Un enfant est décédé lors de la manifestation de l’opposition le 20 septembre dernier. L’ONG Amnesty international s’indigne de la mort d’un « enfant de neuf ans… tué à Mango au nord du pays ».


Elle « appelle à l’ouverture d’une enquête indépendante et impartiale sur les circonstances de sa mort et l’usage excessif de la force par les forces de sécurité ». 

L’Organisation non gouvernementale dénonce également le blocage de la messagerie whatsapp, la coupure de l’internet.

Ce qui, souligne-t-elle, « constitue une violation du droit à la liberté d’expression et entrave le travail des journalistes et activistes des droits humains sur le terrain ».

A.H.

Faites un commentaire