ECONOMIE

Le coton togolais reprend des couleurs

Reading Time: 1 minute

La nouvelle société cotonnière du Togo (NSCT) a dépassé ses objectifs de production lors de la campagne 2017-2018.

172.000 hectares ont été exploités sur les 160.000 estimés pour une production totale de 116.000 tonnes contre 108.000 l’année précédente.

‘C’est la première fois qu’un objectif fixé est atteint et même dépassé. Ce niveau de superficie dénote de la mobilisation des producteurs et de la stratégie mise en place’, s’est réjoui vendredi Nana Nafamé, le directeur général de la NSCT lors de la 11e réunion-bilan du Programme régional de production intégrée du coton en Afrique (PR-PICA).

Une rencontre qui se déroule actuellement à Lomé avec la participation des six principaux pays producteurs de coton en Afrique de l’Ouest.

Ces bons résultats s’expliquent par plusieurs facteurs. Une bonne distribution des intrants, une plus grande motivation des producteurs grâce à des délais de paiement raccourcis, enfin un prix d’achat à la hausse.

Et pourtant, le secteur n’a pas été aidé avec une météo perturbée alternant pluies violentes et forte sécheresse.

Les dirigeants de la NSCT affichent leur optimisme. L’année prochaine, la production devrait avoisiner les 180.000 tonnes. En 2020, elle devrait atteindre 200.000 tonnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *