ECONOMIE LA UNE

Économie : La Zone Franche togolaise se dote d’un cadre de dialogue social tripartite

Reading Time: 1 minute

La Société d’Administration de la Zone Franche (SAZOF), l’Association des Sociétés de la Zone Franche (ASOZOF), et le collectif des syndicats de la Zone Franche, l’USYNTRAZOF, le SYNATRAZOFT, le SYLITRAZOF et l’USIC-Togo ont signé ce mardi 1er mai 2018 à Lomé, un protocole d’accord pour la mise en place d’un Cadre de dialogue social tripartite.

Un système de concertation initié par le Gouvernement togolais en association avec l’Organisation Internationale du Travail (OIF) et le Conseil National du Dialogue Social (CNDS) portant sur tous les sujets, y compris ceux liés aux litiges de travail entre les employeurs et les travailleurs de la Zone Franche.

Ce système mis en place, est selon les organisateurs, un ensemble de processus de négociation, de partage d’informations, de consultation, de gestion des conflits sur les questions liées à la politique économique et sociale du pays.

« Nous avons besoin de cette institution de dialogue social tripartite pour garantir une sorte de paix sociale au sein des entreprises de la Zone Franche. Le système réglementaire qui consiste à saisir les inspections de travail ou le tribunal de travail existe, mais le dialogue social est la première porte à ouvrir », a laissé entendre Atsouvi Yawo Sikpa, Directeur général de la SAZOF.

Les responsables des sociétés de la zone Franche ont convié cependant les parties prenantes à prendre leur part de responsabilité pour la réalisation des objectifs poursuivis dans le cadre de ces accords.

Moulikatou S.

source: afreepress.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *