CULTURE

Prince Mo largué par sa structure de production Real Black Music?

Reading Time: 1 minute

La présidente de la Real Black Music, Magali Palmira Wora a dans un post sur la page Facebook de la structure qu’elle n’est plus manager du rappeur togolais Prince Mo. Selon ses écrits, sa structure a soutenu l’artiste mais celui-ci n’aurait pas respecté ses engagements.

Celle qui se dit passionnée du hip-hop a annoncé que « REAL BLACK MUSIC et son partenaire privilégié LIVE Y DREAM » rompent le contrat de l’artiste togolais Prince Mo. Selon la manager gabonaise, sa structure soutient l’artiste depuis 2012 pour des raisons de santé. Mais face au « non-respect des engagements pris par Prince Mo quant à son suivi médical, une décision définitive et irréversible s’imposait ».

Pour ce faire, la structure se réserve le droit de ces albums : « L’album « Live and Believe » reste la propriété exclusive de Real Black Music, qui en a le droit exclusif d’exploitation. La charte graphique du nom Prince Mo’ de même que tous les dérivés visuels de «Live and Believe » sont également la propriété exclusive de RBM. Toute exploitation sans autorisation est passible de poursuites judiciaires ».

Prince Mo s’est installé au Gabon pour se former après des allers retours dans ledit pays en 2013. Son album Live and Believe sorti en 2017 a essuyé plusieurs critiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *