CULTURE

Anita AFATCHAO, la togolaise lauréate du Grand Prix Kodjo Eboucle UEMOA.

Reading Time: 1 minute

Avec son documentaire « L’or… dure », Anita Afatchao gagne le Grand Prix Kodjo Ebouclé UEMOA du Festival International de films de court métrage (Clap Ivoire) 2018.

Le chef-d’œuvre de la Togolaise souligne l’importance de recycler les déchets électroniques considérés aujourd’hui source de menace à la santé de beaucoup d’Africains. Elle y propose des pistes de recyclage afin d’éviter la pollution de l’environnement. L’autre objectif qui sous-tend son film est d’amener ou inciter les spectateurs voire les Africains à redonner vie aux ordures à travers la transformation.

Anita Afatchao en remportant le Grand Prix Kodjo Ebouclé UEMOA part avec une enveloppe de cinq (5) millions FCFA.

L’édition 2018 du Clap Ivoire a pris fin ce samedi 8 septembre. Pour la compétition de cette année, ils étaient deux Togolais à être retenus pour y prendre part. En dehors d’Anita Afatchao, il y avait son compatriote Gilbert Baramna avec son œuvre fiction intitulé « La vie de Daniel ».

Clap Ivoire est un Festival international de films de court métrage créé pour les jeunes réalisateurs et techniciens issus des pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Il est organisé par l’Office national du Cinéma de Côte d’Ivoire (ONACI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *