SPORT

La Fédération Togolaise de Football répond à la TVT.

Reading Time: 3 minutes

Passe d’armes entre la Télévision Togolaise (TVT) et la Fédération Togolaise de Football (FTF) sur le responsable de l’absence de diffusion du match Togo-Benin comptant pour la 2eme journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Cameroun 2019.

Reçu lundi 10 septembre dernier dans l’émission « Le Club de la presse » de radio Kanal Fm, Alfred Kolani, responsable du desk sport à la TVT n’avait pas hésité à accuser les premiers responsables de la FTF et à  leur faire porter la responsabilité de la défaillance qui a empêché la chaîne de télévision nationale de retransmettre le match Togo-Bénin du 09 septembre 2018 pourtant joué à Lomé.  « La TVT avait pris toutes les dispositions mais le match n’a pas été retransmis par la faute de la FTF », avait-il laissé entendre revenant en détails sur une série de « manquements » imputée à la FTF et qui, selon lui, aurait empêché la télévision nationale d’assurer la retransmission dudit match.

La réponse du berger à la bergère n’a pas tardé à venir. Dans la même émission ce mardi 11 septembre, un représentant de la FTF en la personne d’Hervé Tété Agbodan, Responsable affaires juridiques et administratives et chargé des licences de la FTF, est venu donner la réplique à M. Kolani, en renvoyant le responsable du desk sport de la TVT à ses responsabilités. « Si vous voulez un produit de quelqu’un, vous prenez très tôt les dispositions pour bénéficier de ce produit. Qu’ils se bougent un peu le c…, le monde va vite et leur inculture en matière de droits télé pose un problème dommageable au peuple togolais. Il faut qu’ils se bougent!», a martelé Hervé Tété Agbodan dans cette émission.

« Au lieu de nous faire porter le chapeau de leur inaction, il aurait dû chercher ce qui n’a pas marché. Les droits marketings TV appartiennent à la fédération et non à la TVT. Ce sont des droits qui nous ont été concédés par la Confédération africaine de football (CAF) », a-t-il révélé fustigeant le fait que la télévision avait au prime abord, exprimé le vœu de diffuser le match sur satellite et non en mode locale. « Le courrier qui nous a été envoyé par le directeur de la TVT précise que le seul moyen pour la TVT de diffuser ce match, c’est de le faire sur satellite alors que suivant nos conventions avec la CAF, le match ne pouvait pas être diffusé sur satellite mais plutôt en clair et nous les avons priés de se conformer à cette recommandation. Ce qui n’a pas été fait », a indiqué le Responsable affaires juridiques et administrative de la fédération avant de fustiger le fait que les dirigeants de la « chaîne mère » ne soient pas revenus informer la FTF alors qu’ils ont changé d’avis et décidé de faire la retransmission en mode hertzienne.

Même si les droits de diffusion sont donnés gratuitement à la TVT, elle ne pourra pas mobiliser les sponsors pour soulager la FTF qui paye la somme de 81 000 dollars US (40.500.000 environ) dans le cadre de l’organisation des matchs de l’équipe nationale, a ajouté l’invité qui a annoncé que la FTF se réservait désormais, le droit de confier la diffusion de ses matchs à des structures « compétentes » et capables d’assurer ce travail.

Il faut rappeler que le défaut de diffusion du match au Togo a entraîné une levée de bouclier des amoureux du football sur les réseaux sociaux. Ceux-ci n’ont pas hésité à s’attaquer à la télévision togolaise et à dénoncer cet état de fait récurrent, selon eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *