Comme d’autres pays d’Afrique et d’Asie, le Togo dispose du système EWS pour ‘Flood early warning system’, développé par la Banque mondiale.

Un dispositif d’alerte en temps réel pour lutter contre les crues et les inondations.

Un EWS est installé depuis le mois de juillet aux abords de la rivière Oti (Nord Togo).

Et son efficacité n’est plus à démontrer. L’EWS vient de révéler des pics névralgiques et les dispositions ont été prises par les préfectures de l’ Oti, de Kpendjal et de Dankpen pour prévenir toute catastrophe naturelle. C’est tout l’intérêt d’un tel système.

‘Les communautés riveraines exposées aux risques d’inondations dans le bassin de l’Oti sont dorénavant à l’abri des débordements inopinés de cette rivière’, a déclaré Yark Damehame, le ministre de la Protection civile.

L’EWS complète une série de technologies destinées à fournir des alertes précoces. Le fleuve Mono dispose d’une plateforme digitale baptisée  FUNctional EStimation (FUNES) qui fournit à la fois des prévisions météo en direct et des alertes.

Un programme également financé par la Banque mondiale.

La rivière Zio sera la prochaine bénéficiaire du Flood early warning system.