ECONOMIE

Forum Togo-UE/ Faure Gnassingbé : ‘Nous avons fait le pari de miser sur l’investissement privé national et international’

Forum Togo-UE/ Faure Gnassingbé : ‘Nous avons fait le pari de miser sur l’investissement privé national et international’

ECONOMIE, LA UNE
Depuis ce jeudi, se tient à Lomé le premier forum économique Togo-UE. De nombreuses personnalités ont meublé le rendez-vous de leur présence. Les travaux de ce forum ont été officiellement lancés par le chef de l’État togolais Faure Gnassingbé qui n’a pas oublié de toucher quelques points essentiaux dans son discours, dont voici l’intégralité. Je voudrais à mon tour vous réitérer nos souhaits de cordiale bienvenue à Lomé, et me réjouir de cette occasion qui nous est donnée de célébrer -une fois encore- l’amitié dans ses plus belles expressions. Notre tradition d’hospitalité au Togo, se fonde sur l’intime conviction que c’est en faisant converger nos énergies que nous ouvrons la voie au développement et à l’épanouissement mutuel. C’est la raison pour laquelle ce premier forum économique
Faire converger les énergies

Faire converger les énergies

ECONOMIE, LA UNE
600 participants, dont environ 200 représentants de sociétés européennes, se retrouvent jeudi et vendredi à Lomé pour le premier Forum économique Togo-UE. Pour les responsables togolais, cette rencontre fera office de test. L’occasion de juger de l’accueil du plan national de développement (PND) auprès des investisseurs étrangers. En mars dernier, Faure Gnassingbé a présenté ce référentiel qui ambitionne de faire du Togo un hub logistique, un centre financier et technologique, et un pays leader dans la transformation agricole et la petite industrie. Ce programme, estimé à 8 milliards d’euros, s’appuie à 65% sur le secteur privé. L’apport de financements extérieurs est décisif. Le président togolais ne ménage pas ses efforts pour séduire les partenaires potentiels. Il y
L’UE veut contribuer à la création de 10.000 emplois

L’UE veut contribuer à la création de 10.000 emplois

ECONOMIE, LA UNE
L’Union européenne espère créer dix millions d'emplois sur le continent africain dans les 5 prochaines années et au moins 10.000 au Togo, a indiqué jeudi à Lomé Jyrki Katainen, le vice-président de la Commission européenne. Le Programme panafricain est le principal instrument financier de l’Union européenne consacré au partenariat stratégique Afrique-UE. Il s’agit du tout premier programme de développement et de coopération de l’Union qui couvre l’ensemble du continent africain. Il soutient des projets qui apportent une valeur ajoutée à l’échelon continental et transrégional dans des domaines d’intérêt commun, offrant à l’UE et à l’Afrique de nouvelles possibilités de coopération. L’UE pourrait investir dans des projets structurants générateurs d’emplois. Les deux
Le Togo est dans la catégorie des pays réformateurs

Le Togo est dans la catégorie des pays réformateurs

ECONOMIE, LA UNE
‘Il est clair que le Togo est dans la catégorie des réformateurs en Afrique. Il a plus le plus grand nombre de réformes à son actif dans un délai très court’, a déclaré jeudi l’économiste Carlos Lopes à l’ouverture d’une table ronde consacrée au ‘développement soutenu, inclusif, durable et équilibré du Togo’. M. Lopes, ancien secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique, est le conseiller de la présidence pour la mise en œuvre du plan national de développement (PND). Le pays a tout pour séduire les investisseurs, a-t-il souligné. Un emplacement géographique idéal, porte d’entrée naturelle vers les pays de la sous-région, et un port en eau profonde en forte croissance. Les participants à la table ronde Contrairement à d’autres pays africains, le
Centrale thermique Kekeli : la pose de la première pierre effectuée

Centrale thermique Kekeli : la pose de la première pierre effectuée

ECONOMIE, LA UNE
Le Togo fait un pas vers l’indépendance énergique en abritant bientôt une nouvelle centrale thermique. « Kekeli » est le nom de la nouvelle centrale thermique qui sera bientôt construite au Togo. Dans le souci constant de couvrir 100% du territoire togolais en énergie électrique d’ici 2030, le gouvernement togolais ne ménage aucun effort pour l’installation des centrales thermiques devant palier les problèmes d’électricité. Après la centrale thermique Contour global en 2010, place ‘ la centrale thermique Kekeli dont la première pierre a été posée ce mardi. Le lancement officiel des travaux de la construction de la nouvelle centrale thermique du nom de Kekeli a été effectué ce mardi par le Premier Ministre Komi Selom KLASSOU représentant le Chef de l’Etat en présence de plu
Construction d’un parc logistique à Lomé

Construction d’un parc logistique à Lomé

ECONOMIE, LA UNE
Une lettre d’intention a été signée jeudi à Londres entre le ministre chargé du Secteur privé, Kodjo Adedze, et les responsables d’Agility, un poids lourd du secteur logistique. Faure Gnassingbé avait reçu le même jour Geoffrey White, le PDG de ce Groupe. Agility devrait construire et gérer un parc logistique à proximité du port de Lomé. Aucun détails n'a été donné pour le moment par les signataires.  La société a fait ses débuts comme fournisseur d’entreposage local au Koweït et est devenue la plus grande entreprise de logistique au Moyen-Orient. Elle est l’un des plus importants fournisseurs de logistique intégrée au monde et le plus important propriétaire et développeur privé de biens immobiliers industriels au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Agility a af
Des mentors pour accompagner les jeunes entrepreneurs

Des mentors pour accompagner les jeunes entrepreneurs

ECONOMIE, LA UNE
Une nouvelle ère s'ouvre pour les jeunes entrepreneurs, surtout ceux évoluant dans le social. Un accord a été conclu jeudi entre le gouvernement, Ecobank et l’ambassade des USA à Lomé pour aider les jeunes à créer leur entreprise et à la maintenir à flot. ‘Le constat est que beaucoup de sociétés créées par des jeunes finissent par mettre la clé sous la porte très rapidement. Il faut des mentors, des guides, pour les accompagner et faire durer leur business', explique Eric Tamandja, secrétaire permanent de la Coalition nationale pour l'emploi des jeunes. Cette convention permettra de créer un modèle d’entrepreneuriat grâce également à des cours en ligne assurés par le centre de renforcement des capacités en entrepreneuriat de l’ambassade des Etats-Unis. Republicoftogo
Faure Gnassingbé à Londres

Faure Gnassingbé à Londres

ECONOMIE, LA UNE
Le chef de l’État togolais a débuté ce jour sa visite à Londres où il participera à une conférence consacrée à la vision du Togo en matière de sécurité collective dans la sous-région ouest-africaine. Ce mardi, Il sera l’invité de Chatham House, l’institut royal britannique de politique étrangère. Demain, il participera en tant que « invité d’honneur » à la conférence économique annuelle organisée par Invest Africa, une plate-forme de dialogue de haut niveau regroupant les sociétés britanniques actives en Afrique. Ce déplacement de Faure Gnassingbé à Londres est une occasion de plus promouvoir la vision du Togo, présenter le plan national de développement (PND 2018-2022) en vue d’inciter des investissements.
Productivité toujours insuffisante

Productivité toujours insuffisante

ECONOMIE
La production de coton-graine a été de 137.000 tonnes, soit 20.000 tonnes de mieux que pour la campagne 2017-2018, ont annoncé jeudi des sources officielles. Autre bonne nouvelle, on note une augmentation des rendements à l’hectare. ‘Ces résultats sont encourageants et se situent dans le sens des progrès réalisés ces dernières années. Mais ils ne ne sont pas encore à la hauteur de nos attentes’, a confié le ministre de l’Agriculture, Noël Koutéra Bataka. Les pouvoirs publics souhaitent une amélioration de la productivité.  Le coton est la première culture de rente et la première culture industrielle du Togo. Elle est donc importante stratégique pour l’ensemble de l’économie. L’objectif est d’atteindre 200.000 tonnes d’ici 2022.
Capitaliser les expériences

Capitaliser les expériences

ECONOMIE, LA UNE
Le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, plusieurs de ses collègues du gouvernement et le représentant de la BAD pour le Togo, se sont retrouvés jeudi à Lomé. Une réunion destinée à faire le suivi de la mise en œuvre des projets financés par la Banque africaine de développement.  Un bilan qui permet d’identifier les forces et les faiblesses des différentes interventions. Le portefeuille actuel de la Banque au Togo compte douze projets qui se chiffrent à plus de 199 milliards de Fcfa ; un montant conséquent. Récemment, la BAD a mené un audit complet à l’issue duquel un satisfecit a été délivré aux autorités togolaises. Le programme d’action gouvernementale prévoit la poursuite des réformes, de l’assainissement des finances publiques, de la stabil