SANTE

Amplify PF, pour le renforcement des services de planification familiale

Amplify PF, pour le renforcement des services de planification familiale

LA UNE, SANTE
En vue d’une prestation de qualité des services  de santé, le ministre de la santé et de l’hygiène publique,  Pr Moustafa Mijiyawa  a procédé ce mardi au lancement officiel du projet ‘Amplify PF’, un projet sous-régional qui apportera un appui de qualité aux districts sanitaires afin d’améliorer les prestations des services de planification familiale. Ce projet vise également à élargir  l’accès et l’utilisation des services de planification familiale de qualité, en faveur du bien-être de la mère et de l’enfant et de la capture du dividende démographique. « Ce projet va soutenir les actions en matiere de prestation de services et aidera les pays à mieux coordonner les interventions en matiere de planification familiale. Le projet Amplifly PF va appuyer le min
Le Togo manque de sang

Le Togo manque de sang

LA UNE, SANTE
Le Togo manque cruellement de sang. La situation est alarmante depuis un certain moment. La situation n’a pas changé malgré les appels aux dons de sang lancés par le centre national de transfusion sanguine (CNTS). L’année dernière la CNTS a collecté 36000 poches de sang, une offre deux fois plus bas que la demande, les besoins étant estimés à 50.000 poches par an. Néanmoins le centre ne cesse de toujours lancer l’appel aux donneurs. Il se tourne désormais les jeunes, car ils comprendraient mieux la situation. Beaucoup de togolais n’ont pas encore cette culture du don de sang ce qui conduit d’autres à la concevoir comme un échange monétaire. Le manque de sang pourrait causer de nombreuses pertes en vies humaines. Le sang est vital pour sauver des vies, de soigner de nombreuses ma
Éradiquer l’épidémie de la méningite, l’objectif du gouvernement.

Éradiquer l’épidémie de la méningite, l’objectif du gouvernement.

LA UNE, SANTE
Le gouvernement du Togo à travers son ministère de la santé, lance une nouvelle campagne de vaccination riposte contre l'épidémie de la méningite. L'épidémie sévit depuis deux mois au nord du Pays, dans le district de Kpenjal-Ouest. Presque 200 cas dont 07 décès ont été enregistrés. Le gouvernement avec l'appui de ses partenaires a pris en charge gratuitement les personnes atteintes. " Avec l’appui des partenaires, des vaccins ont été convoyés vers la région des savanes pour une campagne de vaccination de riposte. Nous avons eu assez du temps, pour prendre en charge totalement et gratuitement tous les cas. Aujourd’hui, l’évaluation des cas au CHR et à l’hôpital de pédiatrique de Dapaong est gratuite et a permis de maîtriser l’épidémie. Nous avons malheureusement eu 7 morts sur le
Manger du chocolat permettrait de vivre plus longtemps (étude)

Manger du chocolat permettrait de vivre plus longtemps (étude)

SANTE
Le secret pour vivre plus longtemps résiderait dans la consommation du chocolat, c’est ce que révèle une étude américaine.C’est une bonne nouvelle pour ceux qui en raffolent du chocolat ! désormais vous pourrez en consommer sans calculer. Selon une étude publiée dans la revue Nature Chemistry, le chocolat combiné à du zinc permet de protéger l’organisme contre les gaz toxiques, produits sous forme de déchets cellulaires. Les propriétés du chocolat favorisent un ensemble de solution dans le corps qui permettent de lutter contre plusieurs maux. Le chocolat contient du phosphore indispensable à la régénérescence des tissus, du magnésium qui participe à la formation osseuse et à réguler le système nerveux, du fer qui permet le transport de l’oxygène dans le sang et la formation des gl
Aimes Afrique apporte des soins gratuits aux populations de Vo.

Aimes Afrique apporte des soins gratuits aux populations de Vo.

SANTE
L'organisation Non Gouvernemental (ONG) Aimes Afrique lance une fois encore sa traditionnelle campagne de médecine foraine.Cette fois-ci, l'ONG pose ses valises dans la préfecture de Vo. L'initiative est menée en coopération avec le ministère de la Santé, la Coopération allemande et l’ONG allemande Aktion Pit Togohilfe. La campagne vise 2.500 consultations avec plus de 250 opérations. Les Médecins et Chirurgiens traiteront différentes pathologies notamment en ophtalmologie, gynécologie, ORL... Les populations malades seront reçues  à l’USP Togoville, au CMS d’Akoumapé, à l’USP Vo-Attivé et à celui de Vo-Koutimé. La campagne prend fin le 31 mars.  
Togo : Pharmacie, retrait de Coartem et trois autres produits.

Togo : Pharmacie, retrait de Coartem et trois autres produits.

LA UNE, SANTE
Le ministère togolais de la Santé a annoncé le retrait de quatre médicaments dans les pharmacies. Les médicaments concernés sont Lamisil (250 mg, boîte de 28), le Coartem (20 mg/120 mg, boîte de 24), le Betoptic (collyre) et le Tenordate (50mg/20 mg, gélule, boîte de 30). D’après une note datée du 12 mars dernier émanant de la direction de la pharmacie, du médicament et des laboratoires, le retrait est d’ordre commercial. A cet effet, la note a précisé que « Cette décision est purement commerciale et n’est en relation avec aucun problème de pharmacovigilance ». Au regard de cette décision, la Direction de la pharmacie a prié les populations de signaler « tout évènement indésirable médicamenteux signalé/observé sur l’un de ces produits ». Pour les médicaments retirés de la vente, s
Virus Lassa : Plus aucun risque affirme le ministère de la santé.

Virus Lassa : Plus aucun risque affirme le ministère de la santé.

SANTE
La fièvre hémorragique à virus Lassa serait hors état de nuire à l'heure actuelle au Togo. C'est ce qu'annonce le ministère de la santé. L'annonce d'un cas détecté en début janvier sur un jeune togolais venu du Nigéria avait causé de la Psychose au sein des populations. Depuis ce patient était décédé. Mais la vigilance est toujours de mise car la fièvre hémorragique à virus Lassa est un phénomène endémique. Elle continue par faire ravage dans plusieurs pays d'Afrique avec des centaines de milliers de personnes infectées dont 5 à 6000 décès. La rédaction.
Santé : Les meilleurs aliments à consommer avant les règles.

Santé : Les meilleurs aliments à consommer avant les règles.

SANTE
Certaines femmes ont des symptômes prémenstruels, c’est-à-dire des signes annonciateurs des règles. Entre la fatigue, le désir irrésistible de manger et le changement d’humeur, elle doit avoir une alimentation adaptée. Raphaêl Gruman, nutritionniste, dévoile une liste d’aliments pour réduire au maximum ces symptômes. Manger moins salé Avant les règles, il faut éviter les repas trop salés. Ils favorisent la rétention d’eau et se manifestent par des kilos en plus ou des jambes qui gonflent. Dans ce cas, il faut éviter les poissons fumés, la moutarde, les fromages. Il est conseillé de boire des tisanes légères après les repas. Les haricots secs Lentilles, pois chiches et autres niébés, les aliments sont riches en potassium. Ils limitent la rétention d’eau et donnent très vite une sensatio
Bientôt une nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole.

Bientôt une nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole.

SANTE
A partir du 30 janvier prochain, une nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole sera lancée sur toute l'étendue du territoire national. De centaines de milliers d'enfants sont concernés par cette opération , les enfants de 15 à 18 mois. Mais que savons-nous réellement de ces maladies? La rougeole est une maladie très contagieuse pouvant toucher l'homme et constitue une importante cause de mortalité et de handicaps chez les enfants dans les pays en voie de développement, d'où la nécessité de se vacciner pour se prévenir de la maladie .Les risques encourues en cas de non vaccination contre la rougeole sont graves: infections pulmonaires , digestives, neurologiques et oculaires. La vaccination est le seul moyen d'éradication de la maladie. En ce qui concerne la ru
MIJIYAWA dément la confirmation d’un nouveau cas de fièvre à virus Lassa.

MIJIYAWA dément la confirmation d’un nouveau cas de fièvre à virus Lassa.

LA UNE, SANTE
Le ministre de la Santé et de la Protection Sociale Moustapha MIJIYAWA a animé hier mardi 15 janvier une conférence de presse en vue de situer l'opinion publique nationale sur une possible confirmation de cas d'individu atteint de la fièvre hémorragique à virus Lassa. A cette occasion, le ministre a démenti l'information qui a circulé sur plusieurs média selon laquelle une jeune fille de 20 ans en provenance du Nigeria, passagère d’un bus qui aurait quitté Lomé pour Kara, serait morte à Langabou de la fièvre hémorragique à virus Lassa. Il s'agit  plutôt d'un cas suspect selon le Ministre. "Le décès de la fille  âgée 20 ans est un cas suspect, on a aucune confirmation scientifique qui démontre que la fièvre hémorragique à virus lassa en est la cause" a t-il déclaré avant d'ajouter qu'