Criminalité environnementale

0
24
Criminalité environnementale

Chasser l’intrus, il revient au galop ! Les vendeurs de sable et graviers marins – activité strictement interdite – sont de retour le long de la Nationale 1.

Il y a 5 mois, une vaste opération de police avait permis de faire cesser ce commerce en partie responsable de l’érosion côtière.

L’Agence nationale de gestion de l’environnement (ANGE) va déployer l’artillerie lourde. Amendes et tribunal pour les contrevenants. Seul moyen pour leur faire comprendre la loi.

Mais les acheteurs sont autant coupables et risquent à leur tour d’être poursuivis.