Gal Yark Damehame : « La force spéciale anti-pandémie n’est pas obligée d’utiliser les fouets…»

0
29
Gal Yark Damehame : « La force spéciale anti-pandémie n’est pas obligée d’utiliser les fouets…»

Intervenant vendredi sur les ondes de la radio Victoire FM dans l’émission « Audi-Actu », le Général Yark Damehame, ministre de la Sécurité et de la Protection civile a dressé le bilan du premier jour du couvre-feu décrété par le chef de l’Etat.

Le Général n’a pas manqué d’applaudir « l’honorable » travail que ses éléments ont abattu. Il a également salué le sens de responsabilité des Togolais qui ont observé ce couvre-feu.

« Les agents ont bien fait le travail. Je ne dis pas qu’ils sont à 100% corrects. Mais ils ont fait le travail qu’il faut. La majorité de nos éléments ont respectées les instructions données. Et cela est à féliciter », a déclaré le Gal Yark Damehame.

Paradoxalement, des vidéos postées sur les réseaux sociaux ont montré des éléments de la force spéciale anti-pandémie en train de rouer de coups certains citoyens qui prétendent n’être pas informés du couvre-feu. D’autres bavures ont été également signalées çà et là par plusieurs citoyens de la capitale.

Se prononçant sur le sujet, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile a annoncé que les responsabilités seront situées.

« Je regrette toutes ces bavures. Je les regrette vraiment. Après on va remonter pour voir qui a fait quoi et pourquoi », a rassuré le Général avant de préciser que les forces anti-pandémie n’ont pas obligation d’user de la violence dans l’exécution de leur mission.

« La force anti-pandémie n’est pas obligée d’utiliser les fouets et matraques dans la mission qui lui est assignée. Ceux qui le font sont des agents qui ne veulent pas respecter l’ordre que nous leur avons donné », a indiqué le ministre.

Notons qu’ils sont au total 5000 hommes déployés sur le terrain pour assurer le respect du couvre-feu décrété par le chef de l’Etat en ces périodes de crise sanitaire liée au Covid-19. Ledit couvre-feu a lieu de 20h à 6h du matin.

Icilome