Inobservance des gestes barrières : Un bar écope d’une amende de 200.000 FCFA

0
255

Alors que beaucoup se demandent que servent les fonds que génèrent les sanctions de nom respect des gestes barrières contre la covid-19, les amendes continuent de pleuvoir. En effet, la mairie d’Agoè-Nyivé 1 a sommé le bar ‘Le Sommet 2’ situé au niveau de l’échangeur, d’une peine d’amende de 200.000 FCFA pour inobservations des mesures en cause.

Cette sanction tombe pendant qu’une rivalité s’est déclarée depuis quelques jours entre la commune Golfe 2 et celle d’Agoè-Nyivé 1 au sujet d’une bande de terre sur laquelle se situerait le bar sanctionné.

Selon la note adressée à Monsieur Dassou Yaovi, tenancier du bar LE SOMMET 2, près de l’échangeur « nuisances sonores, non-respect des mesures barrières et récidive suite aux interpellations des forces anti- pandémie à coronavirus » justifieraient cette amende de deux cent mille (200 000) FCFA.

Dans la note, le maire Akoeté Adanbounou précise que l’amende est « payable en espèce à la caisse de Mairie d’Agoè-ynivé, dans un délai de 72 heures à compter de la date de notification de la présente ».

Cette amende du maire d’Agoè-Nyivé 1, Akoété Adanbounou, (un cadre du parti au pouvoir, UNIR) au propriétaire du bar ‘Le SOMMET 2’ au niveau de l’échangeur ravive la tension, souligne un confrère.

Pour le premier adjoint au maire de la commune Golfe 2, Pasteur Edoh Kossi Komi, le bar ‘Le SOMMET 2’ n’est pas du ressort territorial de la commune Agoè-Nyivé 1, il est plutôt situé à « Kégué qui se trouve dans la commune Golfe 2 ».

L’autorité notamment le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales devrait réagir très vite afin qu’une solution soit trouvée.