La CET ouvre encore 16 paroisses dont 4 dans de l’Archidiocèse de Lomé

0
123

Les lieux e cultes autorisés à rouvrir partiellement depuis le 17 juillet, la Conférence des Evêques du Togo (CET) ordonne la réouverture de 16 autres paroisses sur l’étendue du territoire national, dont 4 dans de l’Archidiocèse de Lomé et 12 autres à l’intérieur du pays. Sous la menace de la covid-19, la règle d’or indiquée reste le « respect des gestes barrières ».

Les quatre paroisses autorisées à rouvrir dans l’Archidiocèse de Lomé sont entre autre Sainte Marie Reine de Bè, Saint Antoine de Padoue Hanoukopé, Sainte Rita de Wuiti et Saint Esprit de Djagblé. Ainsi, les célébrations eucharistiques tiendront chaque dimanche dans ces paroisses.
En ce qui concerne le Diocèse d’Aného, les paroisses Saint Sauveur d’anfoin et Sainte Croix d’Agbeta sont retenues pour célébrer les cultes. S’agissant de celui de Kpalimè, Notre Dame du Perpétuel Secours de Tsive et Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus de Tegbe sont autorisées à rouvrir.

Dans le Diocèse d’Atakpamè, Sainte Cécile de Bena-Mempeasem et Regina Pacis de Sada sont retenus. Quant à celui de Sokodé, Saint François Xavier de Sotoboua et notre Dame de la paix d’Affasala reprennent services.

Deux paroisses dans le Diocèse de Dapaong à savoir Saint Pierre de Korbongou et la Chapelle de Tanlongue rouvrent. Dans le Diocèse de Kara, Sainte famille de Kara-Dongoyo, Saint Joseph ouvrier de Baga, sont sélectionnés.

La Conférence des Evêques du Togo invite les responsables de toutes ces paroisses à prendre les dispositions idoines pour les mesures soient respectées. Les responsables de différentes confessions religieuses attendent impatiemment une réouverture totale des lieux de cultes, après cette phase expérimentale réussie.