25.5 C
Lomé
dimanche, juillet 14, 2024

Nouvelles mesures au Togo pour lutter contre les contenus obscènes dans la musique et le cinéma

Du même auteur

Le gouvernement togolais a annoncé aujourd’hui de nouvelles mesures pour réprimer la production, la diffusion et la promotion de chansons et de films à caractère obscène ou portant atteinte aux bonnes mœurs. Cette décision a été prise suite à une prolifération inquiétante de productions audiovisuelles contenant des actes et des paroles obscènes, compromettant les efforts déployés en matière d’éducation aux bonnes mœurs, à la citoyenneté et au patriotisme.

Dans un communiqué publié hier, le ministre de la Culture et du Tourisme, Gbenyo Lamadokou, a souligné la nécessité d’agir fermement pour mettre fin à ces pratiques qui n’honorent ni la musique, ni le cinéma togolais. En collaboration avec la Fédération Togolaise de Musique (FTM), des sanctions ont été définies pour ceux qui enfreindraient ces nouvelles règles.

Ces sanctions vont du retrait de la carte du Bureau togolais du droit d’auteur (BUTODRA) et de l’attestation d’artiste ou de cinéaste à la radiation pure et simple du registre national des artistes. De plus, les aides octroyées par le ministère pourraient être suspendues. Ces mesures visent à dissuader les artistes et les producteurs de continuer à produire des contenus offensants.

Il est important de noter que les promoteurs, les managers et les diffuseurs de contenus sont également concernés par ces nouvelles règles. Le ministre de la Culture et du Tourisme a souligné que la promotion de la culture et de la musique togolaise ne doit pas se faire au détriment des valeurs fondamentales du pays.

Cette initiative s’appuie sur le code pénal du Togo, qui, à travers son article 394, punit sévèrement toute personne diffusant ou faisant diffuser publiquement des incitations contraires aux bonnes mœurs par le biais de paroles, d’écrits ou de tout autre moyen de communication.

Le gouvernement togolais espère que ces mesures contribueront à promouvoir des contenus artistiques respectueux des valeurs culturelles et morales du pays. La protection des bonnes mœurs et la préservation de l’identité culturelle du Togo sont des priorités essentielles pour le ministère de la Culture et du Tourisme.

Les autorités encouragent également les artistes et les professionnels de l’industrie du divertissement à s’engager activement dans cette démarche et à promouvoir des productions qui reflètent les valeurs positives de la société togolaise.

Le gouvernement togolais a ainsi lancé un appel à tous les acteurs de l’industrie de la musique et du cinéma afin de respecter ces nouvelles directives et de contribuer à la création d’un environnement culturel sain et éducatif pour la population togolaise.

Les sanctions seront mises en œuvre immédiatement et des mesures de sensibilisation seront mises en place pour informer les artistes et les professionnels de l’industrie du divertissement sur les conséquences de la production et de la promotion de contenus obscènes ou contraires aux bonnes mœurs.

Le ministère de la Culture et du Tourisme reste déterminé à soutenir et à promouvoir les talents artistiques togolais, tout en veillant à ce que les productions artistiques respectent les valeurs et les principes fondamentaux du pays.

- Publicité -spot_img

De la même catégorie

Dernier article

Translate »