Agbéyomé épouse la dynamique de Fabre

Agbéyomé épouse la dynamique de Fabre

POLITIQUE

Agbéyomé Kodjo, candidat unique de l’opposition à la présidentielle de 2020, n’a pas manqué la conférence de presse organisée hier mardi à Lomé par les responsables de l’Alliance Nationale Changement (ANC). Dans son intervention, l’ancien Premier ministre semble épouser la démarche de son concurrent Jean-Pierre Fabre qui demande à la Cour Constitutionnelle d’invalider la 4ème candidature de Faure Gnassingbé.

A en croire le président du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD), les inquiétudes de Jean-Pierre Fabre par rapport à la candidature de Faure Gnassingbé à la présidentielle de 2020, sont fondées. D’autant plus que le processus électoral dans son ensemble souffre d’énormes anomalies.

« Je tiens à le dire. La problématique évoquée ici nous préoccupe aussi au niveau du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement. Nous avons aussi évoqué les travers qui menacent la vérité des urnes. Je pense que comme l’a dit mon confrère Jean-Pierre Fabre, c’est en évoquant l’ensemble des dysfonctionnements qui renforcent la non-vérité des urnes que globalement et sur le plan international, on peut avancer », a lancé Agbéyomé Kodjo.

Pour lui, la seule chose qui doit préoccuper tout le monde aujourd’hui, c’est d’assurer que 2020 soit l’année de l’alternance. « Là-dessus, nous sommes prêts à faire tous les sacrifices entre nous les candidats de l’opposition pour que cette alternance soit une réalité », a-t-il ajouté, avant de prendre congé de l’assistance.

Notons qu’au cours de cette rencontre, Jean-Pierre Fabre, candidat de l’ANC à cette élection présidentielle, a réitéré qu’il ne compte s’aligner derrière Agbéyomé Kodjo, comme certains acteurs politiques le lui recommandent.

Icilomé