ECONOMIE

Améliorer la gestion des structures de microfinances dans la sous-région

Reading Time: 1 minute

La secrétaire d’Etat chargée de l’inclusion financière et du secteur informel, Mazamesso Assih (photo), a ouvert ce lundi 17 septembre 2018 à Lomé, un atelier de formation sous-régional, destiné à améliorer les capacités des cadres des microfinances.

Dans son allocution d’ouverture, la secrétaire a rappelé la volonté du gouvernement de « faire de l’inclusion financière, une priorité », d’où la création du département dont elle a la charge. La représentante du gouvernement a également rappelé aux participants, issus de 23 institutions de 7 pays, la nécessité de renforcer leurs capacités afin de parvenir à une meilleure gestion de ces établissements.

« A la fin de cette formation, vous devrez être capable de savoir analyser votre structure organisationnelle, arriver à identifier ses faiblesses, les dysfonctionnements au sein de son institution », a-t-elle indiqué. Et de poursuivre : « vous devez également être en mesure de vous approprier une démarche globale et intégrée vers l’efficacité et aussi intégrer les fondements du leadership personnel et interpersonnel ». 

Mazamesso Assih a enfin insisté sur l’utilité pour les cadres d’ « acquérir une nouvelle manière de penser et de travailler avec les autres ».

L’atelier qui durera 5 jours est placé sous le thème : « Améliorer le leadership des cadres et dirigeants pour la viabilité et la croissance des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) ».

Il s’agit d’une initiative du Réseau MAIN en collaboration avec l’APSFD (Association Professionnelle des Systèmes Financiers et Décentralisés du Togo).

republiquetogolaise.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *