L’Apôtre Docteur William Tété, fondateur de l’église « Yesu Lé Agbé », n’a pas du tout apprécié la réouverture « partielle » des lieux de cultes imposée par le gouvernement Klassou. Reçu ce mercredi sur la radio victoire FM, William dénonce la non représentativité des associations ayant discuté avec le ministre. Pour palier dorénavant à cette injustice notoire, le septuagénaire sera candidat aux législatives à venir.

A en croire le confrère togotopnews, l’homme de Dieu regrette le fait que malgré son ancienneté dans la vie religieuse (église) au Togo, il n’est pas associé aux pourparlers pour discuter les conditions dans lesquelles les lieux de cultes vont rouvrir. Pour le fondateur de « Yesu Lé Agbé », les discussions auraient abouti sur une ouverture totale des églises avec une limitation du nombre d’effectifs respectant les gestes barrières.

Revenant sur le contexte précis de covid-19, William Tété très remonté, déclare sur les ondes que si la fermeture des églises ou lieu de cultes dure toujours, c’est qu’il y a des pasteurs qui sont complices de la situation. Il fait savoir que c’est une manière pour eux de faire ombre à certaines églises qui évoluent bien à Lomé et à l’intérieur. Le pasteur condamne ainsi l’hypocrisie de certains hommes de Dieu vis-à-vis de leurs confrères.

Âgé de plus de 70 ans mais en forme comme il aime lui même le dire, Apôtre Docteur William Tété trouve déjà une solution pour éviter ces situation discriminatoires dans les prochains jours. Le pasteur sera candidat aux législatives prochaines et comme ça, une fois élu, il pourra influencer les décisions dans l’intérêt de la société.