Beati Pacifici

Beati Pacifici

LA UNE SOCIETE

Mgr Nicodème Barrigah-Benissan, le nouvel archevêque de Lomé, a pris ses fonctions samedi. Il succède à Mgr Denis Amuzu-Dzakpah.

Nicodème Barrigah-Bénissan s’était fait connaître du grand public en dirigeant les travaux de la commission ‘Vérité, justice et réconciliation’, chargée de faire la lumière sur les violences politiques survenues au Togo pendant des décennies.

Sa devise est désormais ‘Beati Pacifici’ (Heureux les artisans de paix).

Ses armoiries, dévoilées ce jour, reprennent les couleurs du Togo et ont évidemment une symbolique chrétienne très forte.

Le vert pour l’espérance, le jaune pour le soleil, la fête et la gloire, le rouge pour l’Esprit Saint, la passion et l’amour, le blanc, symbole d’innocence et de joie ; il est la couleur de la transfiguration et de la résurrection. Enfin le bleu, la couleur du ciel et de la Vierge.

VAT

L’archevêque en compagnie du Nonce apostolique

Les symboles de son ministère sont le berger et la colombe. La lettre M et l’étoile représentent la Sainte Vierge.

Une cérémonie s’est déroulée dans la matinée à la cathédrale de Lomé en présence du chef de l’Etat, de la présidente de l’Assemblée nationale et du Nonce apostolique pour le Togo et le Bénin, Mgr Brian Udaigwe (Cameroun).

Republicoftogo