Centrale thermique Kekeli : la pose de la première pierre effectuée

ECONOMIE LA UNE

Le Togo fait un pas vers l’indépendance énergique en abritant bientôt une nouvelle centrale thermique. « Kekeli » est le nom de la nouvelle centrale thermique qui sera bientôt construite au Togo.

Dans le souci constant de couvrir 100% du territoire togolais en énergie électrique d’ici 2030, le gouvernement togolais ne ménage aucun effort pour l’installation des centrales thermiques devant palier les problèmes d’électricité. Après la centrale thermique Contour global en 2010, place ‘ la centrale thermique Kekeli dont la première pierre a été posée ce mardi.

Le lancement officiel des travaux de la construction de la nouvelle centrale thermique du nom de Kekeli a été effectué ce mardi par le Premier Ministre Komi Selom KLASSOU représentant le Chef de l’Etat en présence de plusieurs personnalités et des autorités compétentes.

La centrale thermique Tri-fuel ‘Kekeli’ sera construite à Gbetsogbe dans le canton de Baguida.

La future centrale d’une puissance de 65 MW, piloté par Eranove et  qui sera réalisée par l’Entreprise TSK, vise à augmenter la capacité de production énergétique du pays.

La centrale thermique Kekeli d’un cout global d’environ 64 milliards de FCFA est cofinancée par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et Oragroup. Elle devra à sa réalisation, permettre une plus-value en énergie additionnelle pouvant alimenter 250 .000 foyers Togolais.

Elle permettra également de disposer d’une énergie fiable pour la population, de réduire le coût de l’énergie électrique, de réduire les diverses émissions causes du changement climatique, d’attirer les différents investisseurs, de créer des emplois et de contribuer considérablement à l’amélioration des conditions de vie des Togolais.

La première partie de la centrale Kekeli constituée d’une turbine à gaz sera mis en service dans 10 mois en attendant la deuxième partie d’une turbine à vapeur.

Laisser un commentaire