CHU SO : un infirmier mis en genoux par un médecin militaire, l’ANIIT en colère

0
86
CHU sylvanus Olympio


Les faits remontent au 25 janvier 2021 dernier ou un infirmier en service de 24 heures du dimanche à lundi 24-25 janvier 2021 au Pavillon militaire du CHU-SO a stationné sa moto à un emplacement dont le médecin militaire a l’habitude de garer son véhicule, en retardé par le service au petit matin, le médecin n’a pas vite déplacé sa moto avant l’arrivée du médecin qui a interpellé l’agent de santé.Dès son apparition le médecin s’est mis à proférer des menaces et à l’agresser verbalement. Suite à ces menaces il a réussi à le mettre à genoux à l’entrée du pavillon militaire pendant plus de quinze minutes; s’est mis à crever les pneus de la moto avant de l’enchaîner (la moto) .


Indigné, l’ANIIT ( l’Association nationale des infirmiers et infirmières du Togo ) dans un communiqué publié le 29 janvier a condamné l’acte .

Le bureau condamne « avec dernière rigueur ses agissements indignes des personnes prétendues instruites qui font subir aux infirmiers, qui ploient déjà sous la charge du travail, les caprices de leur humeur ». Et, dit se mobiliser avec les syndicats du secteur de la santé représenté au chu- so pour « se faire entendre sur cette question et vous demande de rester mobiliser pour des actions concrètes le moment venu » poursuit le confrère.

« Le collègue n’ayant pas supporté cette maltraitance d’un autre siècle, se retrouve actuellement à la clinique médicale sous surveillance du psychiatre », indique le un communiqué de l’ANIIT .