Covid-19/Couvre-feu : Le décès de trop…

0
234
Covid-19/Couvre-feu : Le décès de trop…

Certains parlent d’un 4e décès lié au coronavirus au Togo. D’autres accusent directement les forces anti-pandémie d’être plus dangereuses que la pandémie qui décime le monde entier et le Togo. Dans tous les cas, la bavure policière qui a conduit au décès de ce jeune homme hier mérite qu’on reconsidère la situation, surtout la gestion de la crise sanitaire dans le pays de Faure Gnassingbé.

La toile est scandalisée par la nouvelle du décès du jeune homme battu à mort par les forces de l’ordre dans le quartier d’Avédji-Limousine. Avec la dernière sortie du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général Yark Damehame qui a appelé la force-anti-pandémie à plus de professionnalisme, l’on croyait que les bavures allaient cesser un peu. Mais visiblement, c’est compter sans la brutalité des hommes en uniforme qui donnent l’impression de ne rien comprendre de la situation qui met en alerte tous les pays du monde.

Selon les informations, le jeune homme quittait Sanguera (où il a été appelé pour un travail urgent) pour se rendre chez lui à Adakpamé. C’est chemin faisant qu’il s’est retrouvé nez à nez avec les forces de l’ordre qui l’ont interpellé au niveau d’Avédji-Limousine. Les hommes en uniforme ont commencé par le rouer de coups jusqu’à ce que ses testicules éclatent. Il a rendu l’âme sur le champ. Sa moto, selon les informations, a été transportée jusqu’au Commissariat de Djidjolé par ses bourreaux.

Si les responsables de la Police, la Gendarmerie et autres forces de défense continuent par garder le silence sur ce qui se passe depuis l’entrée en vigueur du couvre-feu au Togo, le nombre de victimes fait par les forces de défense et de sécurité risque de dépasser celui de coronavirus.

Personne ne comprend ce paradoxe. On veut éviter que les Togolais ne meurent de ce virus. Mais ceux à qui on confie la tâche prennent du plaisir pour tuer ces Togolais, plus froidement que la maladie virale. Finalement au Togo, il y a deux ennemis à craindre : le Covid-19 et les hommes en uniforme.

Très triste ! Que la terre soit légère à ce jeune compatriote !

Source: icilome.com