L’émoi s’est emparé des riverains à proximité de la Direction générale Moov sur le boulevard de la Paix. A l’aube de ce jeudi 05 décembre 2019, un jeune homme, la trentaine, du nom de Joël Agomebou s’est fait écraser par un train.

Selon les témoignages, la victime a été morcelée en deux parties. Même si les témoins de cette scène horrible n’ont pu expliquer en détails les circonstances du drame, la nature du corps sans vie de Joël ou du moins ce qui en reste en dit long. L’accident s’est passé aux environs de 3 heures du matin.

Selon les témoignages parvenus à la Rédaction d’icilome, la victime a pris la trajectoire du rond-point Mèche Amina pour se rendre à son lieu de travail au quartier Tokoin SOTED à moto. Et l’on ne sait visiblement par quel hasard, le train qui venait dans le sens contraire c’est-à-dire en provenance de « Garage central » a écrasé l’homme, ce que plusieurs témoins n’ont pu expliquer. « Je n’ai pas compris l’énigme dans cet accident », a lâché un riverain.

L’agent posté dans sa cabine au bord des rails et dont le rôle est de sécuriser le passage du train en avertissant les usagers de la voie par la sirène d’alarme était plongé dans un sommeil sans pareil, selon les témoins.

Pire, le pilote à bord du train ignorait même qu’il a ramassé un corps et a continué son chemin. Ce n’est qu’au retour que ce dernier a reçu l’information et s’est arrêté pour constater les faits.

La grande question à laquelle les riverains ne trouvent pas de réponse est : Pourquoi la victime n’a pas senti le train à proximité même quand il klaxonnait ?

Nous y reviendrons !

Icilomé