Elections régionales : Payadowa Boukpessi a échangé ce lundi avec les partis politiques

0
79

Dans le cadre de la tenue prochaine des élections régionales au Togo, le ministre d’État, ministre en charge de l’Administration territoriale Payadowa Boukpessi a rencontre ce lundi 14 décembre 2020 les partis politiques.
Les discussions ont tourné sur l’organisation des prochaines élections locales. Même si pour le moment aucune date n’est avancée, il se susurre qu’elle aura lieu en mars de l’année prochaine.
Ils sont au total 26 partis politiques qui ont répondu à l’appel.


Le ministre Boukpéssi dans son intervention a réitéré la volonté du gouvernement d’organiser les élections régional en 2021 : « Comme vous le savez, les collectivités territoriales prévues à l’article 141 de notre loi fondamentale sont : les communes et les régions. Les communes sont totalement installées après l’élection des conseillers municipaux des 30 juin et 15 août 2019, et l’élection des maires qui s’en est suivie. À présent, le gouvernement veut procéder à l’installation effective des régions qui interviendra à la suite de l’élection des conseillers régionaux prévus pour 2021. C’est dans ce cadre que nous vous avons conviés à cette rencontre d’échange en vue de recueillir vos différentes préoccupations et suggestions pour une organisation réussie de ces élections régionales dans un contexte sanitaire incertain au regard de la situation de la pandémie du covid-19 que le monde entier connaît », a-t-il déclaré.


Le ministre Boukpessi a échangé avec ses partis politiques en vue de recueillir leurs différentes préoccupations et suggestions pour une organisation réussie des prochaines élections régionales prévues pour 2021.


« Le ministre d’Etat Boukpessi nous a invité pour nous rencontrer pour discuter de la préparation des régionales. Mais nous, nous avons dit que les problèmes que nous avons au Togo à travers toutes les élections qui ont été organisées font qu’on ne peut pas venir comme ça pour parler de l’organisation des régionales. Il y a trop de problèmes aujourd’hui concernant les élections au Togo. Si on veut sortir de ce guêpier, il faut s’asseoir pour parler véritablement de qu’on doit faire pour organiser véritablement des élections dans ce pays. Il faut que tous les partis se retrouvent pour aller dire au ministre, voilà ce que nous souhaitons discuter pour qu’on puisse sortir justement des crises à répétition que nous connaissons dans ce pays », a fait observer le président des Forces Démocratiques pour la République (FDR), Me Paul Dodji Apévon.