LA UNE SPORT

Elim CAN 2019 : Togo – Algérie « Wilson Akakpo, retour du fils prodigue pour rendre service à son pays »

Temps de lecture: 2 minutes

Plus d’une année que la presse togolaise parle de lui. Et même, le confrère panafricain « Top Africa Sport » qui était allé avec ses mots, en vendant une certaine mèche : « De l’avis de plusieurs observateurs du football égyptien, il fait partie de ce qui se fait le mieux au poste de défenseur central dans le championnat local depuis trois saisons. Wilson Akakpo qui évolue à Al Masry veut donner un autre sens à sa carrière. Notamment son avenir international qu’il ne juge plus avec les Black Stars »…

Plus d’une année bien sûr que ces lignes ont été écrites ! Et aujourd’hui, il officie pour Ittihad Alexandria SC en tant qu’international…togolais. Déjà en octobre dernier, beaucoup l’attendaient pour sa vraie première en sélection en match officiel contre la Gambie à Lomé. Puisqu’en vérité, il s’est entrouvert une fenêtre dans le nid des Eperviers depuis un regroupement en Iran en novembre 2017, pour une rencontre internationale amicale avec le dit-pays. « J’y étais, c’est vrai, mais j’étais resté sur le banc », avoue t-il.

Le solide, sulfureux et redoutable défenseur central du club espagnol, Getafe, le capitaine Djene Dakonam (sanctionné) devant manquer aux Eperviers du Togo pour leur  match de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2019, contre les Fennecs d’Algérie le 18 novembre prochain, l’occasion lui est offerte par le sélectionneur Claude Le Roy, de démontrer ce qu’il sait faire. Tel que l’avait annoncé en septembre de cette année,  Togo Media 24 en assurant que « Wilson Akakpo est un défenseur central international togolais évoluant dans la prestigieuse premier league égyptienne. Excellent défenseur central de métier, très puissant et très intelligent dans le jeu, Wilson demeure incontestablement  le patron de la défense du club d’Al Ittihad Alexandria ». Pourquoi ne deviendrait-il pas le patron de la défense du Togo ?

Là, la première chose qui rassure, c’est qu’avec  ses 11 rencontres sur 12 disputées en championnat la saison en cours, trois titularisations dans le cadre de la coupe arabe des clubs champions et une sortie en coupe nationale égyptienne, on peut compter sur son état de santé et de forme actuel. La deuxième, c’est l’impression et la peur qu’il inspire aux attaquants adverses avec son physique quelque peu parfait pour un défenseur central d’une taille de 1,83 m pour 77 kg.

Pour cet homme de 26 ans qui a porté les couleurs des Black Stars des moins de 23 ans, l’heure est donc venue de réaliser quelque chose pour la terre de ses parents, comme il aime à le dire. Quelque chose de plus fort, de plus dense que ce qu’il fait pour le club ghanéen  Berekum Chelsea et leurs homologues égyptiens Al Masry, Egypt Currently et Al Ittihad Alexandria SC ces 5 dernières années. Le vin est donc tiré pour le fils prodigue Akakpo Wilson, il ne lui reste qu’à le boire…

Yves de Fréau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *