Éradiquer l’épidémie de la méningite, l’objectif du gouvernement.

0
13

Le gouvernement du Togo à travers son ministère de la santé, lance une nouvelle campagne de vaccination riposte contre l’épidémie de la méningite.

L’épidémie sévit depuis deux mois au nord du Pays, dans le district de Kpenjal-Ouest. Presque 200 cas dont 07 décès ont été enregistrés.

Le gouvernement avec l’appui de ses partenaires a pris en charge gratuitement les personnes atteintes.

 » Avec l’appui des partenaires, des vaccins ont été convoyés vers la région des savanes pour une campagne de vaccination de riposte. Nous avons eu assez du temps, pour prendre en charge totalement et gratuitement tous les cas.
Aujourd’hui, l’évaluation des cas au CHR et à l’hôpital de pédiatrique de Dapaong est gratuite et a permis de maîtriser l’épidémie. Nous avons malheureusement eu 7 morts sur les 200 cas enregistrés » a déclaré Sossinou Awoussi, Secrétaire général au ministère de la Santé et de l’Hygiène publique.

« Nous lançons aujourd’hui une nouvelle campagne pour endiguer définitivement l’épidémie », a t-il ajouté.

La nouvelle campagne a démarré hier jeudi 11 avril jusqu’au 15 du mois. Elle concerne les personnes dont l’âge est compris entre 2 et 29 ans. Il s’agira d’une prise en charge de 164 891 personnes dont 85 686 dans le district de Kpendjal-Ouest, 50 461 de Kpendjal et 28 744 dans le district de l’Oti.

Faut-il le rappeler, la méningite est une maladie liée à l’inflammation des méninges, c’est-à-dire les membranes qui enveloppent le cerveau. Cette inflammation est souvent causée par une infection due à un virus, à une bactérie ou encore à un autre agent.

Les symptômes de la maladie sont entre autres des céphalées, la fièvre, une perte d’attention, des nausées et des vomissements. Sa forme la plus grave est la méningite bactérienne, elle peut entraîner la mort de la personne atteinte si elle n’obtient pas des soins adéquats dans un bref délai.