Foot : Violences sur les stades/ la FTF frappe fort.

SPORT

La Fédération Togolaise de Football (FTF) a décidé de frapper fort dans le cadre des violences constatées ces dernières semaines sur les stades de football de 1ère et 2è divisions du Togo.

La fédération togolaise de football vient de sanctionner les différents stades, où se sont déroulés récemment les violences.

Les sanctions sont sans appel.

Le stade de Dapaong est suspendu pour 2 ans et celui de Bassar pour un an. Quant à Lavié, il écope de 6 mois. Ils ne pourront plus accueillir les matchs de première division.

La sanction de la Fédération togolaise de football (FTF) est tombée.

Les équipes de Foadan, Gbikinti et Kotoko devront trouver d’autres installations le temps des sanctions.

La FTF a voulu frapper fort après les scènes de violences observées dans ces stades. D’autres mesures ont été annoncées comme l’installation de caméras et le bannissement des supporters connus pour leurs agissements violents.

Des décisions qui peuvent faire du bien au foot Togolais.

La rédaction.

 

Laisser un commentaire