Journée int’l de lutte contre la drogue : Plusieurs tonnes de drogues brûlées

0
44

Célébrée chaque année depuis le 26 juin 1989 sur institution de l’Assemblée générale des Nations Unies, la Journée internationale contre l’abus et le trafic illicite des drogues a été observée ce vendredi. Le thème choisi est « Une meilleure connaissance pour de meilleurs soins ». En présence des autorités compétentes, des tonnes de drogues saisies ont été brûlées.

54 tonnes de drogue et de faux médicaments, saisis par la police, la gendarmerie ou la douane, ont été détruits vendredi. Un an de prise qui s’est lentement consumée.
« Si le trafic de drogue dure (héroïne et cocaïne) est en baisse, celui du cannabis progresse », a confié Damehame Yark, le ministre de la Sécurité qui avait à ses côtés le Garde des Sceaux, Pius Agbétomey.

Yark a exhorté tous les usagers de la drogue, composés majoritairement des jeunes a abandonner cette pratique qui nuit gravement à la santé. « L’abus de drogue est une épidémie silencieuse qui mine notre jeunesse », indique le ministre en charge de la Sécurité. Il a mis un accent particulier sur la prévention « afin de diminuer l’influence des facteurs de risque et de renforcer les couches vulnérables ».

Par ailleurs, le Gal. Yark Damehane a rappelé les actions menées au niveau national pour lutter contre ce phénomène.
« … le Togo avec l’appui de la CEDEAO, s’est doté d’un nouveau cadre stratégique visant à réduire aussi bien l’offre que la demande de drogue sur les cinq prochaines années. Au rang de ces actions, la priorité est accordée aux interventions de réduction de la demande de drogue à travers le renforcement des capacités des professionnels sur les approches et les techniques probantes en matière de prévention de l’abus de drogue et du traitement de la dépendance aux drogues. Aussi s’ajoute la création des structures spécialisées de prise en charge et de réhabilitation et le renforcement de la capacité de collette de données », souligne-t-il.