La Cellule Climat des Affaires au Togo voit grand en 2019.

0
19

En dépit des tensions et crises sociopolitiques que connaissent le Togo, l’environnement économique semble être épargné.Pour preuve l’année dernière ,il y a eu une croissance soutenue de création d’entreprises et le climat global est plus favorable à l’investissement privé que ne l’était il y a peu d’années avant au Togo.

Ce résultat satisfaisant peut être mis à l’actif de la Cellule Climat des Affaires , une institution créée au sein de la présidence de la République du Togo en vue justement de mettre sur pieds les mécanismes et les règles permettant l’amélioration de l’environnement des affaires au Togo.

Et seulement en une année de travail , la CCA a bousculé les lignes .On peut citer la réduction des formalités et des coûts d’accès à l’énergie, à la création d’entreprise et au foncier, l’automatisation  des procédures relatives au permis de construire et au règlement des contentieux commerciaux. Il est dorénavant possible de créer une entreprise en moins de 24 heures au Togo.

Et pour cette année 2019, de grandes réformes sont attendues à en croire Sandra JOHNSON, la responsable de la Cellule Climat des Affaires au Togo, qui dans un entretien accordé à nos confrères de Republicoftogo.com a déclaré  2019 comme une année de grands défis.

Au programme, le foncier particulièrement la possibilité d’obtenir le titre foncier en un temps record.

Un des objectifs majeurs de la CCA cette année sera aussi de dématérialiser complètement avec la coordination de la Primature, les procédures dans des secteurs comme le paiement des impôts au niveau de l’OTR et des cotisations sociales à la CNSS.

L’objectif absolu est de mettre en place  » un cadre attractif qui sécurise l’investissement et rassure l’investisseur » en vue de la réussite du Plan National de Développement du Togo.

La rédaction.