La Coordination internationale de la dynamique Kpodzro demande aux USA de faire pression sur le régime de Lomé

0
64
La Coordination internationale de la dynamique Kpodzro demande aux USA de faire pression sur le régime de Lomé

Les Etats Unis ne digèrent pas les résultats de la présidentielle du 22 février dernier au Togo. Ils demandent la publication bureau de vote par bureau de vote des résultats. La Coordination internationale de la dynamique Kpdzro, tout en saluant cette position des Américains, leur demande de faire pression sur le régime de Lomé pour la vérité des urnes.

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 28 FÉVRIER 2020

TOGO : LES ÉTATS-UNIS RECUSENT LA CENI ET LE MONDE ENTIER SUIT DE PRÈS !

Les États-Unis d’Amérique ont dénoncé le mercredi 26 février 2020 les irrégularités qui ont caractérisé le scrutin présidentiel du 22 février 2020 au Togo, et appelé à la publication des résultats bureau de vote par bureau de vote.

Cette décision a été motivée par les nombreuses entraves faites par le Gouvernement togolais au code électoral et qui ont participé au tripatouillage grotesque des suffrages issus des urnes.

Partant de ces irrégularités, le jeudi 27 février 2020, l’ancien sous-secrétaire d’Etat américain aux affaires africaines, Herman Jay Cohen, a dans un tweet demandé le recomptage des voix sous supervision internationale. Exigence allant plus loin que la requête du candidat malheureux de la formation politique ADDI à cette présidentielle, Pr Aimé Gogue, qui en appelle également au rétablissement de la vérité des urnes.

La crise post-électorale actuelle au Togo interpelle gravement les États de la sous-région ouest africaine particulièrement le Nigéria qui en est le leader.

La posture des autorités américaines ne saurait être contredite par les autres membres du G5 (France, Allemagne, EU et PNUD) et qui doivent se prononcer officiellement maintenant une semaine après le scrutin au moment où le Président élu, Dr Gabriel Agbeyome Messan Kodjo, est quasiment mis en résidence surveillée.

La Coordination Internationale salue la démarche impartiale et juste des États-Unis d’Amérique et les invite à user davantage de leur influence pour la fin de la dictature et l’instauration d’un État de droit au Togo.

La Coordination Internationale ne doute point que le Saint Siège, la France, l’Allemagne, l’UE, l’ONU, le Nigeria, le Ghana et le reste de la communauté internationale dont les services de renseignement sont en possession des vrais résultats du scrutin présidentiel du 22 février 2020 sauront intervenir à temps afin d’éviter au Togo une extension de la carte des conflits en Afrique de l’ouest.

La Coordination Internationale remercie de tout Cœur la diaspora togolaise pour sa précieuse contribution à la victoire de la Dynamique Mgr Kpodzro, et l’invite à se saisir du désaveu prononcé par la première puissance mondiale pour exiger et obtenir auprès des autorités publiques de leurs pays d’accueil la condamnation de cette nouvelle tentative de hold-up électoral avec la récurrente assignation à domicile du Président élu, Dr Gabriel Agbeyome Messan Kodjo.

La Coordination Internationale invite les populations togolaises (de tous les âges, de toutes les ethnies, de toutes les confessions religieuses et philosophiques et de toutes les conditions sociales) à triompher de la peur et répondre massivement à tous les appels à la mobilisation en vue de la Libération Nationale.

TOGO DEBOUT, LUTTONS SANS DÉFAILLANCE !

Le Coordinateur général

Dr. Edem Atsou Kwasi