La démotivation de l’électorat a pénalisé l’opposition

La coalition de l’opposition (regroupement de sept formations) a contesté mardi le résultat des élections municipales du 30 juin.

‘Des résultats provisoires qui ne sont en rien conformes à la réalité’, a affirmé la ‘C7’.

Mais au-delà de ces critiques, les opposants font preuve de lucidité pour expliquer leur score médiocre lors du scrutin.

‘Nous notons une démotivation d’une immense partie de la population comme en témoigne le faible taux de participation. La plus grande leçon à tirer est le signal fort que les populations ont adressé à toute l’opposition. Le message est clair : elle est  est obligée de s’entendre si elle veut contrôler les mairies. En clair, nos compatriotes ont voulu nous signifier que l’unité d’action de l’opposition est une nécessité incontournable.’, a déclaré Brigitte Adjamagbo-Johnson, la coordinatrice de la coalition.

Ce groupement a obtenu 131 sièges de conseillers municipaux sur un total de 1.490 à pourvoir, soit un peu moins de 10%.

Republicoftogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

75 − = 67

Translate »
WhatsApp chat