La manifestation anti FCFA du MMLK interdite à Kara.

0
24

Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) dirigé par le pasteur Edoh Komi a prévu des manifestations contre le FCFA ce samedi 23 février 2019 à Lomé et à Kara. Nous venons d’apprendre que la marche de Kara vient d’être interdite par le président de la Délégation spéciale de la ville de Kara.

La manifestation qui il faut le souligner est organisée simultanément dans plusieurs autres villes africaines et du monde devait se tenir ce samedi dans les deux grandes villes du Togo.

Si à Lomé tout semble au point pour la tenue de la manifestation, la situation est tout autre.

Le président de la Délégation spéciale de la ville de Kara a tout simplement interdit la marche. « J’ai l’honneur de porter à votre connaissance que je marque un avis non favorable à votre manifestation que vous devez surseoir impérativement dans la ville de Kara » a t-il écrit dans une lettre-réponse aux organisations de la manifestation.

Le MMLK réitère de son côté le caractère pacifique de sa mobilisation. « C’est une manifestation qui sera pacifique, parce que nous au Mouvement Martin Luther King, c’est la non-violence. Tout le monde est attendu avec des images et messages sur le FCFA. Je lance un appel à tous les Togolais, et même tous ceux qui sont au Togo et ne sont pas des Togolais, je les invite à cette manifestation », a déclaré  Pasteur Edoh Komi sur une radio de la place.

La marche de Lomé commence au ministère du Commerce et chute devant l’ambassade de France.

Enfin, il faut dire que le débat concernant le FCFA a connu une recrudescence ses derniers jours.

Des états généraux pour sortir de cette monnaie ont été organisés le week-end dernier à Bamako au Mali. L’ancien ministre togolais Kako Nubukpo est le Coordonnateur de ces assises.

La rédaction.