‘La solidarité doit s’étendre aux plus vulnérables’

0
10
‘La solidarité doit s'étendre aux plus vulnérables’

Les candidats à l’élection présidentielle du 22 février profitent du weekend pour tenter de séduire les électeurs. La mobilisation est plus aisée les jours de congés.

Faure Gnassingbé (UNIR) s’est rendu samedi dans les préfectures de Cinkassé, Dankpe, Naki Est et Oti Sud.

Le président sortant s’est engagé à renforcer le processus de décentralisation en donnant aux communes les moyens de développer les équipements publics.

‘Nous avons lancé la décentralisation pour que le développement local, les talents locaux, les compétences qui sont dans nos villes et dans nos cantons puissent s’exprimer beaucoup plus clairement’ a-t-il déclaré.

Il s’est également engagé à moderniser le secteur de la santé et à offrir une éducation de qualité pour tous les Togolais.

‘La vie est sacrée, c’est la raison pour laquelle, lors du prochain mandat nous allons faire beaucoup plus dans le domaine de la santé’, a assuré M. Gnassingbé.

Il a promis la réhabilitation de toutes les structures sanitaires et la création dans chaque région de structures dédiées à la santé maternelle.

MICIU

Faure Gnassingbé en campagne

Autre promesse, l’extension de la couverture universelle qui concerne pour le moment uniquement les fonctionnaires.

S’agissant du domaine de l’éducation, le candidat UNIR veut construire de nouveaux collèges et lycées, notamment dans les zones les plus reculées. Une université pourrait ouvrir ses portes dans la région des Savanes.

Enfin, pour aider les populations les plus démunies, les filets sociaux seront généralisés dans les zones rurales pour permettre aux familles de faire face aux dépenses d’alimentation, de santé et d’éducation.

Republicoftogo