Le cas Agbéyomé Kodjo n’est pas à l’ordre du jour de la plénière annulée, selon un député

0
28
Le cas Agbéyomé Kodjo n’est pas à l’ordre du jour de la plénière annulée, selon un député

Il est connu de tous que les parlementaires sont censés tenir une plénière ce vendredi. Mais pour des raisons inconnues, elle a été annulé. Les travaux, selon les indiscrétions, devraient porter sur la levée de l’immunité parlementaire du député du MPDD. A en croire l’un des collègues d’Agbéyomé Kodjo, cette question n’était pas à l’ordre du jour.

« On devrait avoir une plénière le vendredi passé qui a été avortée. C’était pour adopter une loi sur le nucléaire. C’est ce qu’on m’a signifié dans l’agenda que j’ai reçu », a notifié un parlementaire qui a requis l’anonymat.

Et d’ajouter : « Peut-être lundi, elle se tiendra. Nulle part, il n’a été indiqué que la plénière porterait sur la levée de l’immunité du confrère Agbéyomé Kodjo. Nulle part dans l’ordre du jour, il n’a été mentionné cela ».

Pour ce dernier, il s’agit des spéculations. « S’il y a autre chose, moi je n’ai pas été informé là-dessus. Le reste, ce sont des spéculations. Rien n’est officiel », a-t-il lancé.

Pour l’heure, une commission spéciale à l’Assemblée nationale se penche sur les chefs d’accusation retenus contre le candidat de la dynamique Kpodzro à l’élection présidentielle du 22 février dernier.

Rappelons que mercredi, l’ancien président de l’Assemblée nationale s’est fait représenter devant cette commission par le député de son parti, Gaby Gadzoa qui a déposé sur la table de ladite commission une procuration et un courrier d’argumentation du député Agbéyomé par rapport aux charges retenues contre lui.

Pour sa défense, Agbéyomé Kodjo a avancé que « Pour la levée de l’immunité parlementaire, la loi dit que les accusations doivent être sérieuses et graves ou portant sur un délit bien plus sérieux ».

Icilome