‘Le pouvoir est faible, nous sommes forts’

0
41
'Le pouvoir est faible, nous sommes forts'

L’entourage de Agbéyomé Kodjo n’en démord pas, c’est bien lui le vainqueur de l’élection présidentielle de 22 février.

Et peu importe les intimidations du pouvoir et les poursuites judiciaires, a affirmé mardi Me Dovi Ahlonko, ancien président de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH).

‘Il n’y a aucune importance à accorder à ces gesticulations du pouvoir qui fait des pieds et des mains pour empêcher Agbéyomé de jouir de son pouvoir. C’est la démonstration la plus significative de sa faiblesse et de notre force. Et donc il nous faut user de cette force pour l’intérêt du peuple togolais’, a-t-il déclaré.

Agbéyomé Kodjo, a perdu son immunité parlementaire et doit répondre d’utilisation illégale des emblèmes de l’Etat et d’atteinte à la sûreté de l’Etat.

Republicoftogo