Le scrutin à 2 tours n’encourage pas une candidature unique

Les opposants ne sont pas sur la même longueur d’onde concernant l’opportunité de présenter un candidat unique à l’élection présidentielle de 2020.

Jean-Pierre Fabre (ANC), Yawovi Agboyibo (CAR) et Komi Wolou (PSR) s’y opposent.

Paul Dodji Apévon (FDR) y est lui favorable.

‘La candidature unique est un choix incontournable pour l’opposition si nous voulons gagner’, a-t-il expliqué lundi au micro de Victoire FM.

‘Seul un déclic peut faire changer les choses et ce déclic est la candidature unique. Ce candidat peut venir même de la société civile’, a-t-il ajouté.

Une large partie de l’opposition estime que le scrutin uninominal majoritaire à deux tours qui sera introduit pour la présidentielle ne nécessite pas d’opérer un regroupement au premier tour.

Africatopsports

Translate »
WhatsApp chat