L’OMS distingue le Togo pour avoir éliminé 4 maladies tropicales négligées

0
52

Lomé la capitale togolaise accueille depuis ce matin, la 72e session du comité région de l’OMS pour l’Afrique. Les travaux de cette session qui s’ouvrent en présentiel après 3 années de pose pour raison de la pandémie à covid-19 ont été lancés par le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé en présence du directeur général de l’organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom, du Premier ministre Victoire Tomegah-Dogbé et d’autres membres du gouvernement.

Pendant 5 jours, 47 ministres de la Santé, des experts et partenaires débattront des sujets liés à la lutte contre l’hypertension, le VIH SIDA, la tuberculose, le paludisme, la poliomyélite. Les sujets relatifs à la sécurité sanitaire, la drépanocytose, le diabète, le cancer, la lutte contre les maladies tropicales négligées et la question de la couverture sanitaire seront évoqués.

Dans soévoquéurs de lancement des activités, le chef de l’Etat a exprimé la gratitude aux partenaires pour la marque de confiance au Togo. Il a saisi de l’occasion pour rappeler les actions et les initiatives prises par son gouvernement pour l’amélioration du système sanitaire.

 » Nous avons fait des progrès considérables, mais il nous reste encore beaucoup à faire, c’est indéniable. La santé est une priorité de cohésion sociale que le gouvernement togolais a placée au cœur de sa politique de développement », a indiqué le numéro 1 togolais dans son discours.

La délégation togolaise présentera au cours des débats le modèle national de partenariat public-privé en matière de gouvernance des structures sanitaires ainsi que les politiques nationales d’amélioration de l’offre des soins de santé à travers le programme Wézou, School Assur, l’instauration de l’assurance-maladie universelle et la mise en place des structures de soins spécialisées.

La cérémonie d’ouverture a été également marquée par la remise d’un certificat de reconnaissance au chef de l’État Togolais pour les efforts du Togo pour l’élimination de 4 maladies tropicales négligées : la dracunculose, la filariose lymphatique, la trypanosomiase humaine africaine et le trachome. La remise de ce titre fait officiellement du Togo, le premier pays au monde à éliminer ces 4 affections.

Pour le directeur de l’OMS, la remise de ce titre de reconnaissance au chef de l’Etat n’est pas seulement une grande réussite, mais aussi un cadeau pour les générations futures.

« En Afrique, comme partout ailleurs, nous devons donc tenir compte des enjeux de l’heure, et surtout agir : Agir pour garantir l’accès à des soins de qualité pour tous, partout et en tout temps ; Agir pour offrir une protection sociale et une couverture sanitaire universelle à nos concitoyens ; Agir pour éradiquer le phénomène des médicaments contrefaits et de mauvaise qualité… « , a précisé le chef de l’Etat Faure Gnassingbé .

Jeremy Ahossou