Me Kpandé-Adzaré évoque les risques d’une éventuelle élection

LA UNE POLITIQUE

L’avocat, l’un des chantres du Front citoyen Togo Debout (FCTD), met en garde contre une éventuelle élection au Togo au moment où le dialogue est suspendu entre la mouvance et la Coalition des 14.

« Le jour où ce pouvoir convoque le corps électoral, il fait encourir un grand risque », avertit Me Raphael Kpandé-Adzaré ce matin sur une radio privée de la place.

Le second porte-parole du FCTD martèle qu’« il y a au sein du gouvernement, des gens qui savent que la position que soutiennent le gouvernement et UNIR est intenable et insoutenable. Il faut qu’ils aient le courage de le dire ».

L’ancien président de la Ligue togolaise des droits de l’Homme (LTDH) insiste sur le fait qu’à l’étape actuelle des choses, il n’est pas question de parler d’une quelconque élection.

La plupart des Togolais veulent l’alternance, rappelle-t-il avant de lancer aux opposants : « le Front citoyen Togo debout et les citoyens togolais observent pour voir lequel des partis d’opposition va accepter d’aller à ces élections dans les conditions actuelles ».

A.H.

Laisser un commentaire