'Nous n'avons pas été courtisé'

‘Nous n’avons pas été courtisé’

POLITIQUE

Si l’UFC n’a pas donné de consigne de vote, c’est tout simplement qu’aucun parti ne l’a sollicité.

C’est l’explication donnée dimanche par Folly Ekué, conseiller du président de ce parti d’opposition, lors d’une interview à une chaîne de télévision.

‘Avant qu’il y ait consigne de vote, il faudrait qu’un parti nous ait approché, il faudrait qu’un candidat soit venu vers nous pour discuter, voir si l’UFC peut lui accorder son suffrage. Mais jusqu’ici l’UFC demeure une force politique non courtisée et nous demeurons dans notre position non partisane mais d’intérêt général’ a-t-il expliqué.

Après avoir participé pendant des années au gouvernement avec la majorité présidentielle, le soutien à UNIR et à son candidat n’est pas automatique, a indiqué Folly Ekué

‘L’accord avec UNIR ne comprend pas les élections. L’UFC apportera son soutien au candidat qui a les idées les plus novatrices’, a-t-il conclu.

Encore faut-il recevoir une sollicitation !

Republicoftogo