On ne spécule pas en temps de crise sanitaire

0
17
On ne spécule pas en temps de crise sanitaire

Certains commerçants peu scrupuleux profitent de la crise sanitaire pour augmenter leur prix. Une pratique illégale.

Le ministère du Commerce a rappelé les sanctions. De 2 à 5 millions de Fcfa et une possible condamnation.

Pris de panique, certains Togolais ont souhaité constituer des stocks de produits de première nécessité. Une réaction qui a eu pour conséquence de tirer les prix vers le haut et de créer les conditions d’une pénurie artificielle.

Le Togo ne manque de rien. Les produits alimentaires sont disponibles en quantité partout. Idem pour les médicaments.

Les agents du ministère ont également constaté des trafics sur les masques et l’alcogel. Les protections n’offrent pas toutes les garanties et leur provenance est douteuse.

Quand au gel hydroalcoolique, une usine togolaise en fabrique. Il n’y a donc pas de pénurie et aucune raison de voir les prix flambés.

Republicoftogo