Perdu de vue

POLITIQUE

Le PNP a-t-il encore un avenir, se demande Waraa paru vendredi. Cette petite formation de l’opposition radicale n’a plus aucun leader au Togo. Son fondateur vivrait au Ghana et le N°2 serait quelque part en Europe.

Le parti se contente d’envoyer à intervalles réguliers des messages audio via les plateformes comme WhatsApp. Un peu léger.

Le PNP n’a aucun programme à proposer à ses sympathisants à part son appel à empêcher Faure Gnassingbé de se représenter en 2020.

Informations complémentaires

Waraa N°247.pdf 1,46 MB

Republicoftogo