Présidentielle 2020: Gérard Akoumey sur la candidature de Dr Jean-Emmanuel Gnagnon

Présidentielle 2020: Gérard Akoumey sur la candidature de Dr Jean-Emmanuel Gnagnon

POLITIQUE

Dr Jean-Emmanuel Gnagnon, Coordonnateur Adjoint du mouvement « Les Sentinelles de la République » et désormais Ex-militant du parti Forces Démocratique pour la République (FDR), a créé la surprise, en début de semaine, en annonçant sa candidature à la prochaine élection présidentielle. Et nombreux sont ces Togolais qui se demandent si c’est dans le compte du mouvement « Les Sentinelles de la République » que ce jeune politique se lance dans l’aventure présidentielle.

Dans une interview accordée à la chaine YouTube « Togo Vision », Gérard Akoumey, premier responsable du mouvement Les Sentinelles de la République, s’est prononcé sur cette décision de son « camarade » Dr Jean-Emmanuel Gnagnon. A l’en croire, les Sentinelles de la République n’ont rien à avoir avec cette candidature de l’ex-militant des FDR.

« La candidature du camarade Gnagnon pour la présidentielle de 2020 est ressenti au niveau du mouvement Les Sentinelles de la République comme signe d’audace. Et comme vous devez le connaitre, le mouvement Les Sentinelles de la République n’a pas de vocation pour présenter un candidat aux présidentielles. Mais nous sommes quand mêmes engagés à lutter pour les conditions acceptables de ces élections. Je peux vous dire que sa candidature est une candidature indépendante », a-t-il indiqué.

Selon lui, le mouvement Les Sentinelles de la République n’est pas installé pour briser « les rêves » politiques de ses militants. Toutefois, Gerard Akoumey estime qu’il faut toujours choisir le bon moment avant de poser certains actes ou de prendre certaines décisions.

« Je crois que Dr Gnagnon veut oser, veut faire preuve d’audace. Mais ce que moi je dis, c’est d’attendre calmement son heure et quand ça sonne, avec l’aura qu’on a, on arrive à s’affirmer clairement et les gens ne trouverons pas à redire. Donc choisissons les bons moments pour agir afin que nous puissions avoir de l’accompagnement et que nous puissions marquer notre temps », a-t-il indiqué.

Pour rappel, le mouvement Les Sentinelles de la République est porté sur les fonts baptismaux en mars 2018. Son objectif c’est d’agir pour la réalisation et l’enracinement de l’alternance politique et de l’Etat de droit, défendre et promouvoir les valeurs de la République, encourager et promouvoir l’engagement et le leadership politique des jeunes.

Icilomé