Présidentielle de 2020/Antoine Folly : « Si l’opposition est désunie, il n’y aura pas de 2ème tour »

Intervenant mardi sur radio Nana Fm, le Délégué général du parti Union des démocrates socialistes du Togo (UDS – Togo), Antoine Folly, abordant la question de la présidentielle de 2020, a posé les jalons qui peuvent conduire l’opposition togolaise à l’alternance en 2020.

Ce leader de parti politique membre de la coalition des 14 estime que l’opposition togolaise dans son ensemble doit unir sa force derrière un candidat unique pour arracher l’alternance au pouvoir. Car dit-il, il n’y aura pas de 2ème tour si l’opposition est désunie.

« L’issue du scrutin de 2020 sera déterminée par la capacité des forces démocratiques éprises de changement et d’alternance, à s’organiser pour remédier à 3 écueils, notamment la désaffection des Togolais pour les élections, la non-transparence qui devient la règle d’organisation des élections au Togo et l’inégalité ‘flagrante’ d’utilisation de l’argent lors de la campagne », a relevé Antoine Folly.

A en croire l’acteur politique, « aucun parti de l’opposition pris individuellement aujourd’hui, n’est en mesure de remédier à ces 3 écueils. Autant en prendre conscience et faire le saut qualitatif qu’il faut et qui doit nous permettre de faire face à ce contexte », fait-il observer.

Le leader de la C14 affirme cependant qu’on ne gagne pas des élections en remédiant seulement à ces écueils. Pour lui, l’opposition doit être en mesure de proposer un projet politique ‘crédible’ aux Togolais.

« Les projets dont est porteur chacun de nos partis ou regroupement pris isolément, ne sont pas facilement perceptibles pour les Togolais. Dans le cadre d’un vrai rassemblement de toute l’opposition autour d’un projet politique crédible, nous réussirons à sensibiliser mieux les Togolais sur ce que nous sommes en mesure de proposer pour changer ce pays, le moderniser et mettre en place une gouvernance différente de celle que nous avons connue jusqu’à présent », a expliqué Antoine Folly.

Dans le cadre de la course pour la présidentielle de 2020 qui s’ouvrira dans quelques mois, certains opposants ont proposé un candidat unique apolitique pour le compte de l’opposition. A cette question, le délégué général de l’UDS – Togo affirme qu’il y a des responsables des partis capables d’assurer les fonctions du président de la République dans leurs regroupements.

Mais, souligne-t-il, « nous pensons que si au sein de l’opposition, nous n’arrivons pas à nous comprendre, on peut désigner une personnalité neutre ».

Suivez l’émission dans son intégralité!

Icilome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

99 − = 92

Translate »
WhatsApp chat