Productivité toujours insuffisante

La production de coton-graine a été de 137.000 tonnes, soit 20.000 tonnes de mieux que pour la campagne 2017-2018, ont annoncé jeudi des sources officielles.

Autre bonne nouvelle, on note une augmentation des rendements à l’hectare.

‘Ces résultats sont encourageants et se situent dans le sens des progrès réalisés ces dernières années. Mais ils ne ne sont pas encore à la hauteur de nos attentes’, a confié le ministre de l’Agriculture, Noël Koutéra Bataka.

Les pouvoirs publics souhaitent une amélioration de la productivité. 

Le coton est la première culture de rente et la première culture industrielle du Togo. Elle est donc importante stratégique pour l’ensemble de l’économie.

L’objectif est d’atteindre 200.000 tonnes d’ici 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 1 = 5

Translate »
WhatsApp chat